Thèses

 

2010 – Le Mentec Mickaël – Usages des TIC et pratiques d’empowerment des personnes en situation de disqualification sociale dans les EPN bretons.

Depuis la fin des années quatre-vingt-dix, les technologies de l’information et de la communication (TIC) envahissent tous les secteurs de la vie sociale, professionnelle ou culturelle. Pour éviter qu’un fossé numérique se creuse, les espaces publics numériques (EPN) ont été créés dès 1998 afin de permettre à toutes les personnes qui le souhaitent de bénéficier d’un accès accompagné aux TIC. Ces espaces ont aujourd’hui, malgré eux, la mission délicate d’accompagner certains publics qui se trouvent dans l’obligation d’utiliser ces outils numériques, en l’occurrence les demandeurs d’emploi pour lesquels l’usage d’Internet et autres logiciels sont devenus des outils indispensables à leurs démarches de retour à l’emploi. Face à un système de retour à l’emploi qui semble privilégier une logique de traitement des dossiers sur des critères d’efficacité quantitatifs au détriment de l’accompagnement, ce travail de recherche montre comment le public des disqualifiés sociaux s’approprient ces lieux de diffusion du numérique pour développer des usages des TIC et des pratiques d’empowerment afin de se libérer de l’assistance exercée par l’institution.

Télécharger la thèse

 

2006 – Tiemtoré Windpouiré Zacharia – Les TIC dans l’éducation en Afrique Subsaharienne : du mythe à la réalité. Le cas des écoles de formations des enseignants au Burkina Faso.

La recherche présentée vise à explorer les enjeux de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le domaine de l’éducation en Afrique sub-saharienne. Selon une approche à orientation socio-politique, il s’agit de contribuer à mettre en valeur les différentiels entre les discours d’acteurs sociaux et les pratiques effectives sur le terrain. L’étude se centre sur le cas de l’intégration des technologies dans la formation des enseignants d’un pays pauvre où le taux d’analphabétisme est important : le Burkina Faso.

Ce travail tente de montrer qu’une intégration des TIC en éducation, dont l’objectif déclaré est de résoudre des difficultés d’ordre structurel, institutionnel et pédagogique et de réduire l’écart socio-économique avec les pays industrialisés, constitue une utopie au stade actuel du développement du Burkina Faso. Une utopie basée sur une interprétation mythique des technologies.

Un premier chapitre réunit des éléments de contexte. Un deuxième chapitre propose un état des lieux des travaux antérieurs et les repères théoriques qui orientent cette recherche. Un troisième chapitre expose la démarche méthodologique. Un quatrième et dernier chapitre présente les résultats de l’analyse croisée de données d’observation (observation directe et fiches de renseignements), de données de contenus (textes officiels) et de données provenant de vingt-cinq entretiens d’acteurs éducatifs et politiques.

Télécharger la thèse