Comment réussir son maquillage ?

La base d’un maquillage impeccable est l’application de fond de teint. En effet, il n’est pas si simple à appliquer pour un résultat discret et réussi. Pour apprendre l’art délicat de l’application du fond de teint et en découvrir les nombreuses nuances ésotériques, on vous invite de lire cet article.

Les étapes pour bien appliquer son fond de teint

L’une des conditions préalables les plus importantes pour une application réussie du maquillage est une peau propre et lisse. Il est possible d’appliquer une petite couche de fond de teint sur les zones qui ont tendance à s’affaisser au cours de la journée.

En utilisant le matériel au centre, appliquez une fine couche de fond de teint sur tout le visage, en insistant particulièrement sur le front, le nez et le menton. On le retire ensuite complètement – sans le remettre – sur le visage et le cou. Partout où le besoin s’en fait sentir, on applique un correcteur : sur les cernes, les tâches, les boutons, etc. Pour éviter que le fond de teint ne se déplace, on utilise un tapotant pour appliquer toute la poudre.

L’applicateur de fond de teint à utiliser

Tout est possible ! L’utilisation d’un pinceau est le moyen le moins coûteux et le plus naturel d’obtenir un teint frais et naturel. L’éponge est rapide et efficace, mais elle gaspille beaucoup de produit (il vous faudra un budget maquillage conséquent) et n’est pas très hygiénique. En ce qui concerne le doigt, il est confortable et permet de « sentir » la substance que vous y appliquez. En revanche, l’utilisation d’un pinceau nécessite juste un petit coup de pied.

Les erreurs les plus courantes dans l’application du fond de teint

Parce qu’on veut une peau saine, on évite d’utiliser un fond de teint à base de foncé. Il devient soit orange, soit marron ! Il est préférable d’utiliser un maquillage transparent comme une poudre solaire, un gel bronzant ou une poudre luminisante pour appliquer un bon fond de teint… Si votre teint vous donne une mauvaise impression, c’est qu’il est trop rosé et pas assez clair. Il est donc essentiel de faire la distinction entre le ton (clair ou foncé) et le sous-ton (rose, jaune, orange).

A lire aussi: Comment louer un box de stockage à Montpellier ?

Évitez de mettre beaucoup de matière sur l’ensemble du visage uniquement pour couvrir un ou deux endroits. Pour obtenir un fini épais et moins aplati, il suffit d’émulsionner la matière sur la zone concernée tout en laissant une peau lisse derrière une fine couche de fond de teint.

On ne s’arrêtera pas avant d’avoir atteint la gueule du loup. Même si la couleur de base est de la bonne teinte, un petit souffle d’air chaud ou froid la fera s’oxyder et s’éclaircir un peu ; inutile de l’étouffer. Ignorer l’omission n’est pas une option.